Archives de
Catégorie : Non classé

carte cadeau

Carte Cadeau

 

Envie d’une idée originale pour un cadeau de Noël, d’anniversaire ?

Ou tout simplement l’envie d’offrir un instant de détente et sérénité ?

 

Découvrez la Carte Cadeau Bien-Etre et offrez une séance de Sophrologie ou de Relaxation Coréenne à vos proches !

L’occasion de découvrir la Sophrologie, d’apprendre à respirer pleinement, à libérer les tensions corporelles et à s’évader au cœur d’une image agréable en profitant de l’instant présent !

Ou bien l’occasion de découvrir la Relaxation Coréenne, technique de relaxation ancestrale qui permet de raviver la circulation énergétique, sanguine et lymphatique dans tout le corps.

Il s’en suit une détente profonde et une réappropriation de son corps.

Pour plus d’informations, je vous invite à visiter mon site : nadinegodet.com

Vous pouvez commander votre carte cadeau d’un montant de 55€ par téléphone       au 06-76-05-85-35

Envoyez votre règlement par chèque à l’adresse suivante : Nadine Godet – 10 rue Jourdain – 75020 Paris

Recevez par mail en fichier .PDF ou par courrier la carte cadeau que vous pourrez compléter.

 

 

Je vous souhaite une belle fin d’année 2018 et de joyeuses fêtes !

Nadine Godet

Sophrologue

Share
4 exercices de sophrologie pour évacuer le stress cet été

Quatre exercices très simples à faire partout, pour libérer le stress cet été.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est temps pour vous de décompresser et de partir en vacances l’esprit tranquille. Mais une fois les pieds en éventail sur le sable chaud, vous ne cessez de penser à vos collègues ou au travail qui vous attend en rentrant de vacances. Stop ! Prenez quelques minutes pour réaliser des exercices de sophrologie très simples pour lâcher le stress, concoctés par Lara Histel Barontini.

1- Le pompage des épaules Dans un endroit calme, debout, jambes à la largeur du bassin et les genoux légèrement fléchis, épaules relâchées et les bras le long du corps. Inspirez par le nez et dans le même temps haussez les épaules. Puis, relâchez les épaules tout en expirant par la bouche. Répétez 3 à 4 fois sur trois séries. « L’idéal est de fermer les yeux pour se concentrer uniquement sur sa respiration. Cela permet de se couper du champ visuel et d’être pleinement avec soi-même ». 

Quand le pratiquer ? « Lorsque vous avez un coup de mou vers 11h ou après la pause déjeuner, cela permet de relâcher les épaules, les trapèzes et l’ensemble des TMS (troubles musculo-squelettiques) ». Et justement, si vous enchaînez les heures de route pour partir en vacances, le pompage des épaules peut vous soulager après la conduite et vous redonner un vrai coup de pep’s !

2- Le scan corporel : cet exercice peut se pratiquer soit allongé soit assis, tant que la tête est calée contre un support. « Je conseille à ceux qui le font assis de placer leur chaise contre le mur pour pouvoir y reposer leur tête et ne pas avoir de douleurs au niveau de la nuque ». Il va permettre de relâcher les tensions et de se calmer.

Sur le dos (si vous êtes allongé), fermez les yeux pour commencer à porter attention à votre visage. Détendez votre front, relâchez vos sourcils, desserrez votre mâchoire pour entrouvrir légèrement la bouche. La langue se pose naturellement. Ensuite, relâchez les épaules et enfoncez-les en direction du sol. Relâchez vos bras et vos mains. Votre dos doit s’étaler un peu plus sur le dossier (en position assise) ou sur le sol (allongé). Relâchez votre ventre, vos fessiers, vos jambes jusqu’au bout des orteils. « Globalement, on passe en revue du haut jusqu’en bas chacune des parties du corps avec l’idée de prendre conscience de chacune d’entre elles ». 

Quand le pratiquer ? L’exercice dure a minima trois minutes, ce qui est peu, et vous vous sentirez bien mieux ! L’idéal est de le faire avant le coucher ou une sieste, après le travail ou des heures passées dans les transports ou encore pour lâcher la pression dans les premiers jours des vacances. Il serait parfait lors de votre arrivée à la plage du coin !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3- Le « calme express  : lors d’une montée de stress, cet exercice sera efficace d’entrée de jeu. En fermant les yeux, assis, debout ou allongé, l’idée est de bloquer sa respiration quelques instants en contractant l’ensemble des muscles du corps en même temps. « Des orteils au front, on contracte tout puis on relâche en expirant par la bouche. On fera le mouvement trois fois de suite pour permettre d’être davantage relâché ». Cet exercice permet de relâcher les tensions et de se calmer rapidement.

Quand le pratiquer ?  « Avant une compétition par exemple. Cela permet d’améliorer la concentration et de prendre plus de recul ». 

4- L’inspire-expire Comme pour tout autre méthode relaxante, la respiration joue un rôle prédominant. Dans cet exercice, assis ou allongé, vous inspirez par le nez sur un rythme « 1-2-3 » que vous comptez dans votre tête tout en gonflant votre ventre. Puis, expirez par la bouche sur un temps de 1 à 6. « L’idée est d’expirer deux fois plus que l’inspire. On peut également positionner sa main au niveau du nombril afin de percevoir sa respiration ». Réalisez trois fois l’exercice.

Quand le pratiquer ? Très discret, cet exercice à l’avantage de pouvoir être pratiqué n’importe où ! Au travail ou à la plage, bref, expérimentez-le !

Très belles vacances dans la joie et la sérénité !

Nadine

 

Share
Petite méditation pour enfants (et parents)

Share
Une vieille légende Hindoue

Une vieille légende Hindoue

Une vieille légende Hindoue

Brahma

Une vieille légende raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des Dieux.

Mais ils abusèrent tellement de leur divinité

Que BRAHMA, le maître des dieux,

Décida de leur ôter le pouvoir divin

Et de le cacher à un endroit

Où il serait impossible de le retrouver.

 

Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci :

« Enterrons la divinité de l’homme dans la Terre ».

Mais Brahma répondit :

« Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera ».

 

Alors les dieux répliquèrent :

« Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans ».

Mais Brahma répondit à nouveau :

« Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la retrouvera et la montera à la surface ».

 

Alors les dieux conclurent :

« Nous ne savons pas où la cacher,

Car il ne semble pas exister sur terre ou dans les mers d’endroit

Que l’homme ne puisse atteindre un jour ».

 

Alors BRAHMA dit :

« Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme :

Nous la cacherons au plus profond de lui-même,

Car c’est le seul endroit où il ne pensera pas à chercher. »

Depuis ce temps-là, conclut la légende,

L’homme a fait le tour de la terre,

Il a exploré, escaladé, plongé et creusé,

A la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.

 

 

 

Share
Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Vert douceur

Le jour où je me suis aimé pour vrai

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…l’Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les méga projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé de revivre le passé
et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent,
là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle…la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.

Ce texte a été écrit par Kim Mc Millen en 1996.

 

Share
Bonjour tout le monde !

Bonjour tout le monde !

Bienvenue dans WordPress. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou supprimez-le, puis lancez-vous !

Share