Sophrologie

Sophrologie

Etymologie du mot sophrologie qui prend ses racines dans le grec :

Sos : équilibre, harmonie.
Phren : esprit, conscience.
Logos : science , discours , étude.

Mise au point en 1960 par le Dr A. Caycedo, neuropsychiatre colombien, la sophrologie est une méthode scientifique qui peut se traduire par la science de l’harmonie de la conscience.

Les techniques de la sophrologie s’inspirent à la fois des principes ancestraux d’Orient ( Méditation, Yoga, Zen…), la phénoménologie (l’accueil de ce qui est sans jugement, sans à priori ) et des procédés de relaxation occidentaux  (Vittoz, Schultz, Jacobson).

Méthode psychocorporelle (Esprit-Corps) visant à retrouver un meilleur équilibre entre le corps et l’esprit au service de notre santé.

En associant la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d’images positives, la sophrologie vous aide à :

  • Apprendre à bien respirer et vous décontracter
  • Libérer le corps de ses tensions à l’aide de mouvements doux
  • Mieux gérer les émotions :  le stress et l’anxiété, les crises d’angoisse
  • Utiliser la visualisation d’images positives
  • Découvrir ses propres ressources et activer ses capacités

La Sophrologie est une méthode simple, concrète et efficace.

Elle se pratique à tout âge : adulte, enfant, adolescentsenior.
Elle se vit en séance individuelle ou en groupe.

La Sophrologie améliore…

Stress, concentration, mémoire, timidité, trac, motivation, prise de parole en public, transition professionnelle, dynamique relationnelle, préparation à la performance (examens, compétitions sportives, permis de conduire…), phobies (claustrophobie, peur de l’avion, peur du vide…)

Prise en charge de la douleur, angoisses, sommeil, accompagnement à la naissance, anxiété, deuil, culpabilité,  troubles alimentaires, mal de dos, accompagnement pré/post opératoire, fatigue chronique, troubles de la concentration et de la mémoire…

La Sophrologie développe…

Détente, bien-être, connaissance de soi, confiance en soi, prise de recul, estime de soi, écoute de son corps, retour à soi, épanouissement, vécu des émotions, lâcher prise…

La sophrologie vient en soutien des gestes et actes médicaux mais ne peut en aucun cas les remplacer.

La sophrologie n’impose aucun dogme, aucun courant de pensée. Sa principale préoccupation est le respect de l’être pour lui permettre de s’adapter aux changements de la société et renforcer sa capacité à faire face aux difficultés physiques et psychiques qui en découlent.

La sophrologie s’adresse également aux entreprises soucieuses du bien-être de leurs collaborateurs.

Share